Silence radio

Depuis quelques semaines, c’était silence radio par ici. Non pas que mes journées aient été particulièrement remplies par de nombreuses activités ou que mon envie d’écrire se soit réduite mais le constat est assez simple : je ne savais plus quelle facette de ma maladie raconter.

Pourquoi ce moment « page blanche » ? J’y ai pas mal réfléchi depuis et voici les conclusions que j’ai tirées de cette introspection sur mon algodystrophie et mon rapport à l’écriture.