Ce que disent les inconnus #1

Depuis ma chirurgie il y a un peu plus de quatre mois, je me déplace avec mes fidèles béquilles, que ce soit à l’intérieur de mon appartement ou à l’extérieur quand la distance n’est pas trop longue ; sinon c’est fauteuil roulant.

Et les béquilles, c’est un peu comme un chien ou un enfant, ça donne un prétexte aux inconnus pour t’adresser la parole. Et c’est pas toujours une bonne chose…

La liste de mes envies #1

Ce bref billet a pour objectif d’égrèner toutes ces actions, qui paraissent si anodines – et qui l’étaient pour moi avant d’être algodystrophiée – mais qui avec cette maladie sont rendues difficiles voire impossibles.

Comme un avant-goût de cette liberté retrouvée lorsque le SDRC daignera quitter ma cheville droite, voici la to do list de tout ce que je ferai quand je pourrais marcher à nouveau.