En fauteuil Simone !

Vivre avec une algodystrophie, les premiers jours – chapitre 3

Avoir une algodystrophie à la cheville, c’est aussi pour moi, comme pour beaucoup, synonyme de difficultés plus ou moins importantes pour marcher. Et dès que la situation s’installe un peu, la conséquence devient assez rapidement : le fauteuil roulant… A à peine 30 ans, s’asseoir dans un fauteuil pour la première fois c’est s’asseoir sur un idéal de jeunesse, de bonne santé et ça remet presque tout en perspective.