« Le loup de Wall Street » sous morphine

Comment l’algodystrophie est arrivée dans ma vie – chapitre 2

Pour relire le chapitre 1, c’est ici.

Direction le bloc

Je me retrouve le 16 octobre au matin, dans une sublime blouse bleue de patient d’hôpital et un slip jetable assorti. J’ai la chance d’être emmenée au bloc en quelques minutes, car la panique commence progressivement à s’installer. Allongée sur le brancard, les larmes me montent aux yeux, je repense à ma dernière anesthésie générale à l’adolescence et envisage tous les pires scénarios possibles, bref je ne suis pas bien. «Je ne me suis pas fait opérée depuis 2000» dis-je maladroitement aux infirmiers qui m’accompagnent dans l’ascenseur. Une timide et ridicule justification de l’état d’anxiété dans lequel je suis alors même que je me sais bien entourée médicalement parlant.